Mode: une mention “photo retouchée” devenue obligatoire

La France, leader mondial de la mode a maintenant décidé de devenir le numéro 1 dans la lutte contre le « mauvais côté » de cette industrie. L’influence néfaste et parfois destructrice des photos trop parfaites des mannequins, pousse 1.5% des 15-24 ans vers l’anorexie ou un autre trouble alimentaire grave. Ces troubles alimentaires étant devenus la 2e cause de décès chez les jeunes français de moins de 25 ans, le ministère français de la culture a décidé d’intervenir.
Depuis le 1er Octobre 2017, « Les photographies à usage commercial de mannequins, dont l’apparence corporelle a été modifiée par un logiciel de traitement d’image afin d’affiner ou d’épaissir la silhouette du mannequin » devront comporter clairement la mention « Photo retouchée ». En cas de non-application de la loi, les contrevenants s’exposent à une amende de 37500  euros (44000$) ce qui prouve que le sujet est pris au sérieux par les autorités.
L’objectif de cette loi est de changer la mentalité sur la « femme parfaite » de la société actuelle, et de diminuer la pression sociale poussant à des régimes à l’excès. L’idée avait déjà été mise en avant par le leader LVMH qui avaient décidé de bannir les mannequins trop minces de leurs défilés et campagnes publicitaires.
Il existe egalement une idée reçue internationale, selon laquelle les femmes françaises ne sont pas exposées à la prise de poids. En fait, les chiffres montrent que 5 français sur 10 sont en surpoids. Cependant il est vrai que les régimes font partie de la culture française et que de nombreuses françaises sont en permanence au régime. Cela s’expliquerait notamment par le fait que le physique avantageux d’une femme favoriserait son  succès social et professionnel, améliorant les chances d’obtenir un travail et un salaire plus important.
 
 En attendant de pouvoir mesurer l’impact de cette loi sur les mentalités, que pensez-vous de la décision du gouvernement français? 

Laisser un commentaire