L’Elvis français, Johnny Hallyday

Difficile de résumer qui était Jean-Philippe Smet. Un artiste à la voix unique, 50 ans de succès, une « gueule » reconnaissable entre toutes, un véritable mythe national!

Johnny, c’est le rocker par excellence. Un homme marqué par un début de vie difficile, abandonné par un père alcoolique et instable. Recueilli par sa tante, il entra dans le monde artistique très jeune où il fit peut-être la rencontre la plus marquante de sa vie : Lee Halliday. Chanteur américain, marié à sa cousine, qui lui fera découvrir sa musique et son idole, Elvis Presley. De lui, Johnny gardera 2 choses : Une passion pour la musique et un nom : Hallyday. C’est alors qu’il décide de faire connaitre le rock aux français. Rapidement sur scène avec des reprises de tubes américains en Français, il se fait connaitre grâce à un charisme et à une voix unique.

La suite,  c’est 57 ans de carrière musicale et 110 millions de disques vendus. 50 albums et plus de 1000 titres. 183 tournées et plus de 28 millions de spectateurs sur 3 générations. Un palmarès inégalé pour un pays de 66 millions d’habitants. Et pourtant malgré quelques tentatives, il reste inconnu pour le reste du monde. Mais les Etats-Unis restent dans son cœur et il vivra à Los Angeles une grande partie de sa vie.

Johnny, c’est aussi un rocker romantique. 5 femmes mais un seul grand amour. Une première histoire difficile qui le fait tomber dans la dépression et ses dérives. Puis, 3 essais, 3 ratés… et enfin, Laeticia. Il la rencontre à Miami et c’est le début d’une grande histoire d’amour malgré les 32 ans d’écart. Ils restèrent ensemble jusqu’à la fin.

Bref, une vie digne des plus grandes rock stars. Des hauts, des bas, des excès, beaucoup de moto et aussi des coups de gueule ! Car Johnny, c’était aussi un caractère qui n’avait pas peur des mots et de les utiliser, ce qu’il fit sans retenue dans sa biographie « Dans mes yeux ».

Apres des mois de lutte contre un cancer des poumons, Johnny nous a quitté le 6 Décembre 2017 à 74 ans.

C’est ce personnage, devenu idole, que la France pleure. Un rocker donnant toujours son maximum pour son public, sa dernière tournée ayant même débutée après la découverte de sa maladie. Mais c’était aussi un motard reconnu, un guitariste émérite… Respecté par ses pairs et par tous les français, le défilé lui rendant hommage a rassemblé plus de 500 000 personnes et 700 motards sur les Champs Elysées. Pour beaucoup de français qui ont grandi en écoutant Johnny Hallyday, c’était un peu comme perdre un ami ou un membre de la famille. Adieu Johnny.

Une courte vidéo qui montre l’engouement du cortège:

Laisser un commentaire