Pourquoi fait-on la bise en France?

D’abord, qu’est-ce que la bise? 
C’est la manière la plus commune pour les français de se saluer. Bien qu’auparavant réservée à la gente féminine, il n’est plus rare de voir 2 hommes se faire la bise. Cela dit, elle est plutôt réservée au cercle privé. Dans un cadre plus professionnel, le serrage de main reste la norme.

Comment ça marche? 
Facile. Il suffit d’accoler sa joue sur celle de la personne en face, d’un côté puis de l’autre en ajoutant le son d’un baiser. Attention, le son doit être délicat, pas de gros « smack » ou de « mwah ». En fonction de la région dans laquelle vous êtes, le nombre de bises peut varier. L’aller-retour reste le plus commun. Si ce n’est pas le cas, pas d’inquiétude, l’autre personne vous dira tout simplement « ah non, ici, c’est 4. » et vous ajouterez le nombre de bises nécessaires. On commence par tendre la joue droite puis la gauche dans la majorité des cas mais mieux vaut garder les yeux ouverts pour éviter les éventuels faux-pas.

Quand? 
Se saluer, remercier, souhaiter un anniversaire ou une bonne année, dire au revoir… Les Français se font la bise pour tout et souvent… très souvent. Si vous trouvez ça étrange ou pas très hygiénique, sachez que se faire la bise est en réalité bien plus propre que de se serrer la main. En effet, vous touchez bien plus de choses avec vos mains qu’avec vos joues. En plus, n’oublions pas qu’il n’y a pas vraiment d’embrassade, juste une accolade et un son.

Pourquoi? Quelles sont les origines de la bise?
Assez difficile de dire quand cela a commencé tant la tradition est ancienne. La bise a toujours été une manière de montrer son affection et en quelques sortes de montrer que l’on accepte la personne parmi ses amis. En effet, laisser quelqu’un approcher à moins d’un mètre quatre-vingt autorise la personne à entrer dans votre « cercle personnel ». En quelque sorte, vous montrez que vous reconnaissez la personne comme un ami et que vous lui faites confiance.  Aujourd’hui, c’est avant-tout une norme et tout le monde la respecte sans vraiment y penser.

Dernièrement, une polémique autour de la bise a été lancée par la maire du petit village de Morette dans le sud-est. Elle trouve la tradition « insupportable » tant elle est forcée. En conséquence, elle voudrait tout simplement abolir cette tradition pour « un gain de temps » et pour diminuer « le risque de propagation des maladies ». Le débat est lancé et fait beaucoup parler de lui. Et vous, qu’en pensez-vous?

Laisser un commentaire