VISA: Comment travailler en France?

Avant de commencer, vous devez savoir que cet article est seulement un résumé des différents types de VISA de travail. C’est un moyen rapide de savoir auquel vous pouvez postuler. Mais, chaque cas étant différent, nous vous conseillons de vous renseigner auprès de l’ambassade ou du consulat français le plus proche si vous desirez travailler en France.

Ai-je besoin d’un VISA de travail ?

Si vous êtes un citoyen de la communauté Européenne, de l’Espace Economique Européen ou de Suisse, non. Sinon, oui.

Comment puis-je obtenir un VISA ? 

Premièrement, vous allez devoir trouver une entreprise. C’est elle qui doit faire la demande d’autorisation pour que vous puissiez travailler en France. En fonction de la durée de votre contrat, l’entreprise devra demander un VISA à court-terme (<90 jours) ou un VISA à long-terme (>90 jours). Dans les deux cas, vous aurez besoin de trouver l’entreprise, puis de postuler et passer des entretiens. Pour ce faire, vous devrez dans la plupart des cas parler français. Le plus souvent, un bon niveau de maitrise de la langue est nécessaire pour travailler en France. Pour connaitre votre niveau (A1/B2…), il existe un test de reconnaissance de niveau Européen que vous pouvez préparer et passer. Si vous le désirez, nous pouvons vous aider avec nos préparations aux tests.

Quels sont les différents types de VISA de travail ? 

Le « Talent passeport » si vous rentrez dans une des catégories suivantes:

  • Nouveau diplômé talentueux
  • Employé d’une entreprise innovante
  • Travailleur hautement-qualifiés (Possesseurs de la « EU Blue Card »)
  • Employé en mission avec un contrat de travail français
  • Chercheur et/ou scientifique
  • Vainqueur d’un projet économique innovant
  • Investisseur économique ou financier
  • Représentant d’entreprise
  • Artiste
  • Personne avec une renommée internationale en science, littérature, arts, éducation, sport et autres…

 

La carte « EU Blue Card » est disponibles pour les personnes :

  • Disposant d’un diplôme type Bac+3 (Licence ou supérieur) ou de 5 ans d’expérience dans leur domaine d’expertise
  • Ayant travaillé au moins un an avec un salaire mensuel correspondant à 1.5 fois le montant du salaire brut annuel moyen en France (soit 53836 euros en 2017)
  • Ayant travaillé dans leur domaine d’expertise pendant au moins 2 ans

Après 18 mois d’obtention du Talent passeport, vous recevrez l’autorisation de travailler n’importe où dans la CE. Après 5 ans, votre famille recevra une autorisation de résidence et de travail.

Le « Permis Employé Expatrié » est destiné aux employés etrangers d’une entreprise basée en France envoyés en mission de plus de 3 mois, en France. Vous devez au moins avoir un salaire de 1.8 fois le SMIC (soit 2664 euros par mois). Ce Permis est valable 3 ans.

Le Permis pour « Contribution Economique Exceptionnelle » est comparable au VISA investisseur américain. Sa durée est de 10 ans maximum. Vous devez investir une somme d’argent conséquente en France (10 millions d’euros en actifs corporels ou non) ou prévoir la création d’au moins 50 emplois pour y être éligible.

Il existe aussi d’autres VISA spécifiques tels que : « au pair », étudiant, recherche scientifique… mais ces visas ne sont pas exactement des VISA de travail. Si vous souhaitez des informations les concernant, nous vous conseillons de vous rendre dans le consulat le plus proche de chez vous.

Dans la plupart des cas, vous devrez postuler à une offre d’emploi pour être sélectionné. C’est pourquoi nous verrons la semaine prochaine comment la recherche d’emploi fonctionne en France. Dites nous dans les commentaires si cet article vous a aidé ou renseigné, ou si vous avez une expérience à partager.

Laisser un commentaire