Saviez-vous que de nombreux objets et noms communs portent le nom de leurs inventeurs? – Partie 1

Nous allons vous présenter l’histoire en deux parties, des noms communs français qui étaient tout d’abord des noms de famille!

Partie 1:

Dans un langage soutenu, un amphitryon est une personne qui reçoit du monde pour un repas chez lui. Ce nom a été rendu populaire grâce au succès de la pièce de Molière du XVIIème siècle et de son personnage principal « Amphitryon ».

Un barème est un ensemble de données chiffrées qui indique le détail des calculs à établir pour obtenir un résultat attendu. Ce mot est issu du mathématicien François Barrême.

La béchamel est une sauce blanche utilisée dans des plats traditionnels français. C’est le maître d’hôtel du roi Louis XIV Louis de Béchameil qui en est le créateur.

Un bottin est le nom que l’on donne à un annuaire téléphonique. Ce mot vient du nom de de Sébastien Bottin, statisticien français qui a rédigé la première liste historique de révolutionnaires pendant la Révolution française.

Le braille est le système de lecture et d’écriture pour les aveugles. Il a été inventé par Louis Braille au XIXème siècle.

Le charvet est un type de tissu de soie nomme en l’honneur du mythique chemisier Edouard Charvet. La famille Charvet fabrique des vêtements luxueux et sur mesure depuis l’Empire, sous Napoleon. Son unique magasin est situe Place Vendôme et ses clients sont des rois, des princes et des amateurs de luxe exigeants.

Chauvin est un adjectif qui désigne une personne extrêmement admirative pour sa ville, et qui provient du nom d’un soldat de Napoléon qui admirait l’empereur, Nicolas Chauvin.

La reine-claude est une variété de prune. Elle porte le nom de Claude de France, l’épouse du roi François 1er. Il lui a donne ce nom car sa femme raffolait de ce petit fruit juteux venu de Lorraine.

Un don juan désigne un homme séducteur et sans scrupule. Ce qualificatif vient du personnage Don Juan, la pièce de Molière.

Un gavroche est le nom que l’on donnait à un gamin des rues à Paris. C’est initialement le nom d’un personnage des Misérables, l’incontournable ouvrage pilier de la littérature française, de Victor Hugo.

Un gibus est le nom que l’on donne au chapeau haut-de-forme pliable, ou chapeau claque. C’est un chapelier parisien qui l’invente en 1834, Antoine Gibus.

Des godillots est un mot d’argot que l’on utilise pour désigner des chaussures. Cela vient d’Alexis Godillot qui a réalisé des chaussures pour les soldats de l’armée française au XIXè siècle.

Un guignol est un mot utilisé pour qualifier une personne qui amuse la galerie ou qui n’est pas sérieuse. Le nom de Guignol était initialement celui du personnage principal d’un spectacle de marionnettes humoristique et satyrique créé à Lyon en 1808.

Laisser un commentaire