L’incroyable histoire de la Tour Eiffel

Un défi lancé aux architectes de l’époque. C’est ainsi que le project commence. Construire une tour de fer de plus de 300 mètres pour l’exposition Universelle de 1889. Un record fou qui semble impossible* avec les moyens contemporains.

Cependant un homme relève le défi, Gustave Eiffel. Il se lance dans la construction titanesque de la Grande Dame de Fer. Il se charge de la partie technique et Stephen Sauvestre est appelé pour la partie esthétique.

En quelques chiffres, la construction de la Tour Eiffel c’est:

  • 18 038 pièces métalliques
  • 5 300 dessins d’atelier
  • 50 ingénieurs et dessinateurs
  • 150 ouvriers dans l’usine de Levallois-Perret
  • Entre 150 et 300 ouvriers sur le chantier
  • 2 500 000 rivets
  • 7 300 tonnes de fer
  • 60 tonnes de peinture
  • 2 ans 2 mois et 5 jours de chantier
  • 5 ascenseurs.

En plus d’un projet pharaonique*, c’est surtout une oeuvre controversée*. Les artistes de l’époque s’allient dans un texte « Protestation contre la Tour de M. Eiffel », publié dans le journal Le Temps, contre la construction de « l’inutile et monstrueuse tour Eiffel« . La tour va, pour eux, à l’encontre* de ce que représente Paris en terme de beauté, d’architecture et d’art. En réponse, Gustave Eiffel écrira que la beauté de la tour tient dans la minutie* de sa construction, son incroyable durabilité et dans l’harmonie de ses formes.

Au final, le succès de la Tour durant l’Exposition Universelle, avec plus de 2 millions de visiteurs, a fait taire les critiques*. Après presque 130 ans d’histoire, la Dame de Fer est devenue le symbole de la France. Et elle continue d’être visitée par plus de 7 millions de touristes par an. Et vous, avez-vous visité la Tour Eiffel? Quel est votre monument parisien préféré?

What was that?
Sembler impossible = Seems impossible
Un projet pharaonique = a humongous project
une oeuvre controversée = a disputed/controversial piece
à l'encontre = going against
la minutie = meticulousness
faire taire les critiques = silence criticism

Laisser un commentaire